Zofloya, ou le Maure, par Charlotte Dacre

8,00

Femme de lettres anglaise, Charlotte Dacre (1771 ou 1772 – 1825) est une poétesse mais surtout une autrice de romans gothiques, ce qui n’est pas une exception à son époque (Cf. Mary Shelley). Ce qui l’est bien davantage, c’est son traitement des personnages féminins. Le roman gothique se caractérise en effet par un certain nombre de points de passage obligés tels que la jalousie, la vengeance, le désir, les perversions, la séquestration, les meurtres… Et les personnages féminins y jouent invariablement le rôle de victimes innocentes, maltraitées et humiliées.

 

La parution, en 1806, de Zofloya a par conséquent provoqué un véritable scandale. Les héroïnes de Charlotte Dacre se montrent en effet manipulatrices et dominatrices, assumant leurs désirs et fantasmes sexuels, usant de violence, inversant, voire dépassant, les règles du genre.

 

Le fait que le roman soit l’œuvre d’une femme (Dacre écrit alors sous le pseudonyme de Rosa Matilda) ajoute à la réprobation générale.  Malgré le soutien du poète Percy Shelley, l’époux de Mary, et de belles ventes, l’œuvre de Charlotte Dacre a été condamnée à l’oubli pendant près de deux siècles.

Il était donc temps de réhabiliter cet ouvrage insolite et novateur, incarnant un genre de féminisme avant l’heure.

360 pages – 8 €

Catégorie :